A la Une

Prévention danger monoxyde de carbone

Publié le 02/12/2020

Les dangers du monoxyde de carbone

 

Le monoxyde de carbone est un gaz qui ne sent rien, ne se voit pas et peut être mortel. Des précautions à prendre sont nécessaires en cette période.

 

Comment prévenir les risques ?

  • Faire régulièrement vérifier les installations par un professionnel :
    • faire entretenir les chaudières, chauffe-eau et chauffe-bain fonctionnant avec une source d’énergie combustible (bois, charbon, gaz naturel, fuel, pétrole) par un professionnel qualifié avant la période de froid ;
    • faire ramoner le conduit de fumée qui doit être en bon état et raccordé à la chaudière; ce conduit doit déboucher loin de tout obstacle qui nuirait à l’évacuation des fumées ;
    • faire effectuer un entretien spécifique régulier si le logement est équipé d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC); se renseigner auprès du gestionnaire d’immeuble.
  • Entretenir les appareils en nettoyant régulièrement les brûleurs de la cuisinière à gaz (on doit voir une flamme bleue dans chaque orifice). S’ils sont encrassés, le mélange air-gaz ne s’effectue pas dans de bonnes conditions et le brûleur peut s’éteindre, notamment quand il est au ralenti. Une flamme bien réglée ne doit pas noircir le fond des casseroles. Elle ne doit pas être orangée et molle.
  • Aérer et ventiler le logement, même en hiver :
    • ne pas obstruer les grilles de ventilation des fenêtres ;
    • aérer le logement deux fois par jour pendant 15 minutes, même en hiver.
  • Utiliser les appareils conformément à leur destination et à leur mode d’emploi :
    • n’utiliser que par intermittence les appareils mobiles de chauffage d’appoint fonctionnant au butane, au propane, au pétrole ; ces appareils sont conçus pour une utilisation brève ;
    • ne jamais se chauffer avec des panneaux radiants prévus pour des locaux de grand volume très ventilés ou pour les marchés, les terrasses... ni des appareils de fortune de type braséros alimentés au bois ou charbon de bois ;
    • n’utiliser les petits chauffe-eau sans évacuation extérieure des fumées que de façon intermittente et pour une courte durée (8 minutes maximum) ou pour les marchés, terrasses... ceux-ci doivent être munis de sécurités avec contrôle d’atmosphère ; ils doivent être installés dans une pièce suffisamment grande et aérée ; ils sont interdits dans une salle de bains ou une douche, une chambre à coucher ou une salle de séjour ;
    • ne pas utiliser un groupe électrogène en intérieur ;
    • ne pas installer une hotte raccordée à l’extérieur ou à un conduit de ventilation dans une pièce où se trouve également un appareil raccordé à un conduit de fumée à tirage naturel ; cela peut perturber gravement son fonctionnement ; préférer une hotte à recyclage d’air et consulter un installateur.
    • vérifier également que l’âtre d’une cheminée à foyer ouvert ne crée pas une inversion de tirage du conduit auquel est raccordée la chaudière.

Source : Intérieur.gouv.fr

Plus d'infos > Prévention Monoxyde de carbone

Revenir

Le CCAS recrute !

Publié le 22/01/2021

La lettre info Voeux 2021 arrive !

Publié le 21/01/2021

COUPURES DE COURANT - FÉVRIER 2021

Publié le 12/01/2021

OUVERTURE DE LA MAIRIE

Publié le 07/01/2021

Demandez vos subventions !

Publié le 04/01/2021

©MONTVAL-SUR-LOIR

Sapeurs pompiers : distribution des calendriers

Publié le 15/12/2020

Marché de Noël virtuel 2020

Publié le 09/12/2020

Clique Mon Commerce !

Publié le 16/11/2020

Coronavirus - COVID19

Publié le 02/03/2020